Eunice

6e année

New Maryland
Nouveau-Brunswick

Le soi d’un chez soi

Le soi d’un chez soi est une place sans danger et une famille aimante qui est toujours là pour moi, surtout en ces temps difficiles. J’ai été diagnostiqué avec le dermatomyosite. C’est une condition rare. Le soi d’un chez soi est où ma mère va prendre soin de moi chaque fois que je serais malade, après 5 mois à l’hôpital IWK, mes parents m’ont emmené à la maison. Le soi d’un chez soi est où je récupère et développe ma force, j’étais capable de marcher, bouger et manger. J’ai mis du temps à récupérer, mais avec l’aide des parents, nous avons tous surmonté le problème ensemble. La gentillesse de mes parents et les paroles encourageantes m’ont facilité la récupération. Le soi d’un chez soi où je me sens joyeux se, reconnaissante et soignée. Le soi d’un chez soi est une place où peu importe ce qui se passe dans le monde, j’ai un endroit où rentrer à la maison et sentir l’amour de mes parents. C’est où je peux être avec toute ma famille et jamais inquiet. C’est où nous avons de la nourriture, de l’eau potable, des vêtements et un toit dessus nos têtes. Le soi d’un chez soi est l’endroit où je peux être reconnaissante pour ce que j’ai dans la vie. Le soi d’un chez soi où nous pouvons rester au chaud en hiver et frais en été. Le soi d’un chez soi où je veux être.