Alexandra Guitard

6e année

fredericton
Nouveau-Brunswick

Le sens de chez soi

Le sens de chez soi
Chez moi, j’ai un toit.
Chez moi, j’ai du chauffage.
Chez moi, j’ai des couvertures qui me gardent au chaud, dans mon lit que j’aime trop.
Chez moi, j’ai une famille, pour me nourrir.
Chez moi, j’ai mon magnifique chien, qui me réveille le matin.
Chez moi, je joue à l’ordinateur, mais ma mère préfère que je joue dehors, car elle m’explique qu’il y a des gens qui n’ont pas de chaleur ou de bonheur.

Ils n’ont pas de toit, qui les protège du froid.
Ils n’ont rien à manger, ils sont souvent affamés.
Ils n’ont pas d’électricité pour regarder la télé.
Ils n’ont ni chien ou d’animaux de compagnies, mais ils ont les moustiques qui les piquent pendant la nuit.
Ils dorment sur un banc, ce qui n’est pas très accueillant.
Nous sommes très différents, mais ce n’est qu’une question de temps!